Alcool & fertilité féminine

La consommation d’alcool nuit à la fertilité féminie. Effectivement l’alcool nuit à la production de progestérone. C’est la progestérone, qui associée aux œstrogènes, permet le développement du tissu qui tapisse l’intérieur de l’utérus. Cette muqueuse utérine doit être épaisse et bien vascularisée pour permettre à l’ovule de s’implanter pour la phase de nidation.

Article PrécédentArticle Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *