Agglutinats

Pour qu’un spermatozoïde féconde l’ovule : Il ne faut pas que les spermatozoïdes soient agglutinés.L’agglutination des spermatozoïdes correspond à l’attachement de spermatozoïdes mobiles entre eux : par la tête, par la pièce intermédiaire, par le flagelle, ou de manière mixte, par exemple, agglutination tête-flagelle. L’agglutination des spermatozoïdes empêche leur migration vers l’ovule.

Afin d’idendifier d’éventuelles pathologies sur le sperme, 2 examens de base sont réalisés : spermogramme, test de fragmentation ADN. Le renouvellement des spermatozoides ayant lieu tout les 72 jours les premiers résultats doivent être confirmés avec un deuxième spermogramme environ 3 mois après le premie De ces tests peuvent ressortir les pathologies suivantes:

Aspermie : absence d’éjaculât ou volume de sperme < 0,5 ml Asthénozoospermie : moins de 50 % de spermatozoïdes mobiles une heure après l’éjaculation
Azoospermie : absence de spermatozoïdes à l’éjaculât
Cryptozoospermie : invisible à l’examen microscopique mais numération entre 10.000 et 100.000 au total
Hypospermie : volume total de l’éjaculât < 2 ml Hyperspermie : volume total de l’éjaculât > 6 ml
Leucospermie : numération des leucocytes(globules blancs sanguins) > 1 million/ml
Nécrozoospermie : pas de spermatozoïdes vivants à l’éjaculation
Oligospermie (oligozoospermie) : numération de spermatozoïdes < 20 millions par ml ou < 40 millions par éjaculât Oligospermie sévère : numération de spermatozoïdes < 5 millions par ml PH : potentiel hydrogène, habituellement noté « pH », mesure de l’acidité qui doit être comprise entre 6.5 et 8 au-delà ceci traduit un problème.
Polyspermie ou polyzoospermie : numération de spermatozoïdes > à 200 millions par ml
Tératozoospermie : moins de 30 % de spermatozoïdes normaux
OATS/ oligoasthénotératospermie : combinaison d’une Oligospermie avec une Asthénozoospermie , et une Tératozoospermie.

D’autres tests peuvent être réalisé sur le sperme : test fragmentation adn, Spermoculture, Biochimie séminale, Recherche d’anticorps antispermatozoïdes, Etude de la fixation des spermatozoïdes à la zone pellucide, Etude de la réaction acrosomique, Hamster-test, Test post-coïtal

Article PrécédentArticle Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *